Etoile Rouge de Belgrade: écrire l’Histoire, de Bari à Paris

A l’orée du premier match de son histoire en UEFA Champions League face aux français d’ACCS, MadeInFutsal est allé à la rencontre du KMF Crvena Zvezda et s’est entretenu avec Boris Golijan, son vice-président. Crvena Zvezda. Le nom d’un club. Pas de n’importe quel club.

En cet automne 2020, rares sont les « médias » français à avoir pris la peine de traduire, dans leur post facebook, le nom de ce club serbe qui affrontera les ambitieux parisiens d’ACCS, suite au tirage du tour préliminaire de l’UEFA Futsal Champions League 2020-2021: le KMF Crvena Zvezda. C’est pourtant ce club que devra vaincre ACCS pour espérer accéder à la suite de la compétition phare du futsal européen. Une première d’ailleurs pour les 2 clubs situés respectivement en bord de Seine ou au confluent de la Save et du Danube.

UEFA/UEFA via Getty Images

Défaut de jeunesse sans doute, précipitation peut-être. Il y a aussi ce logo: une étoile rouge. Un logo qui rappellera de très mauvais souvenirs sur la Canebière, et provoquera une remontée de souvenirs à de nombreux quarantenaires. Comme autant de joueurs synonymes à l’époque de pires cauchemars pour des supporters de l’OM « vengés » deux ans plus tard face au Milan AC: Stojanovic, Vujovic, Belodedici, Mihajlovic, Savicevic. Oui. Il s’agit bien de ce club-là. Celui d’un penalty de Robert Prosinecki qui fit couler des larmes à Basile Boli, l’enfant de Romainville. Ce pénalty d’un club qui atteindra l’inaccessible étoile du football européen: l’Etoile Rouge de Belgrade. C’était en 1991. C’était à Bari.

Avec plus de 30 titres de championnat, le Fudbalski Klub Crvena zvezda (Фудбалски клуб Црвена звезда), est la section football d’un club omnisports. Mais le futsal dans tout cela ? C’est bien la toute jeune section futsal du club de Belgrade qu’affronteront les altoséquanais du club d’ACCS (ndlr les habitants de Hauts-de-Seine).

source: site web du KMF Crvena Zvezda

MadeInFutsal: Bonjour. Pourriez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Boris Golijan, vice-président du KMF Crvena Zvezda.

« Le meilleur club de Serbie »

Pourriez-vous présenter votre club ?

Notre premier club a été fondé en 2008 et aura changé de nom 3 fois. C’est exactement le 6 juin 2019 que notre club est devenu membre du club omnisports de l’Etoile Rouge de Belgrade et est devenu le KMF Crvena Zvezda, « KMF » étant l’acronyme en serbe pour désigner le futsal). L’Etoile Rouge est le plus gros club omnisport en Ex-Yougoslavie et Serbie, ainsi que le plus supporté par notre diaspora. La majorité des gens supportent notre club avec beaucoup d’enthousiasme. Notre club, depuis sa création jusqu’à aujourd’hui réalise chaque jour de meilleurs résultats. Nous étions l’an passé le meilleur club de Serbie, avec aucun match perdu. Malheureusement, à cause du Coronavirus, la saison (ndlr: 2019-2020) avait été interrompue.

La section futsal au stade Rajko Mitic, antre du vieux frère en football (source: KMF)

« Nous n’avons rien à perdre »

Et concernant votre première participation en Ligue des Champions ?

Nous serons pour la première fois en Ligue des Champions (2020-2021) et aimerions faire de notre mieux. Malheureusement, nous jouerons contre ACCS qui est actuellement l’un des meilleurs clubs d’Europe. Pour nous, ce sera un match difficile et nous n’avons rien à perdre.

Quels sont vos liens avec la section football de l’Etoile Rouge ?

Dans le club omnisports de l’Etoile Rouge, tous les clubs sont séparés comme le football, le futsal, le basketball, le handball, le volleyball, le waterpolo … mais font tous ce qu’est la société de l’Etoile Rouge. Comme une grande famille. Le club de football nous soutient et nous sommes réellement dans une collaboration étroite. Nous sommes comme une partie du club de football mais légalement, et en raison des lois en Serbie, nous sommes un club à part. Ce n’est pas comme en Espagne ou au Portugal où le basketball, le handball sont une partie de clubs de football.

« Une ligue avec beaucoup de talents »

Pouvez-vous nous présenter la Prva Futsal Liga Srbije, la ligue 1 du futsal de Serbie ? Quelles sont les forces du futsal serbe ?

La ligue de futsal serbe est une ligue avec beaucoup de talents, comme vous le savez, même si pas autant de clubs qu’en Espagne, Portugal, Russie ou en France. Mais nous travaillons dur. Comme vous le savez aussi, nous avons eu beaucoup de succès à l’Euro 2016 où notre nation était 3ème. Les serbes aiment le futsal. Quand notre sélection nationale joue, la salle est bondée.

L’Etoile Rouge face à Konjarnik le 30 octobre 2020 (source:Srbija futsal uživo)

« Cela sera très dur, même si tout le monde peut gagner »

Quelles sont vos ambitions en Ligue des Champions ?

Notre objectif pour cette saison en Ligue des Champions, après avoir de forme, était d’être parmi les 32 meilleures équipes. Mais lorsque nous avons appris le tirage face à ACCS cela a signifié que cela sera très dur, même si dans ce sport tout le monde peut gagner.

Comment qualifieriez-vous votre équipe en Serbie ? Comment est-elle perçue ?

Nous sommes la meilleure équipe en Serbie. Nous sommes malchanceux car nous avons perdu nos 2 premiers matchs de cette saison et fait un match nul; mais dans tous ces matchs nous étions meilleurs et la chance n’était pas avec nous.

Quel est votre plan de développement pour les quelques prochaines années?

Notre plan de développement consiste à être le premier club de Serbie et en dans le sud-est de l’Europe. Nous aimerions organiser une académie de futsal et de former des joueurs de futsal, car nous avons beaucoup d’enfants talentueux. Le meilleur gardien de but de futsal du monde est Miodrag Aksentijevic (nldr: gardien d’ACCS); notre capitaine Marko Peric est également reconnu en Europe… Nous aimerions avoir de nouveaux joueurs comme eux…

« Avoir des relations étroites ou faire partie d’un club de football »

Quels y sont les liens entre les clubs de football et de futsal, en dehors du cas de l’Etoile Rouge ?

A part nous, les clubs de football et de futsal n’ont pas de liens en Serbie. Mais si nous voulons un meilleur futsal, la bonne façon de faire est notre modèle, ou celui du Benfica, du Sporting, du Barça. Les clubs de futsal doivent avoir des relations étroites ou faire partie d’un club de football. Le futsal est un sport non rentable est le seul moyen de survivre est de faire partie d’un club de football ou d’avoir des liens étroits avec un club de football. Comme vous le voyez, vous avez dans tous les pays beaucoup de clubs qui étaient champions mais qui n’existent plus maintenant. Dans notre club, nous pensons que le seul moyen de survivre est d’être un club de footbal ou d’être en relation avec eux.

L’Etoile Rouge découvrira sa première Champions Ligue en 2020-2021

Quelle est la meilleure chose que l’on peut souhaiter à votre club afin de ramener une seconde ligue des champions à Belgrade, après celle de 1991?

Ce serait gratifiant si nous apportions une fois de plus une ligue des champions à Belgrade comme notre frère ainé du FK Etoile Rouge. Tous les fans ainsi que moi-même aimerions redevenir champion, mais de nos jours c’est beaucoup plus difficile.

L’avis de MadeinFutsal: L’exemple du KMF Cvrena Zvezda est la beauté du futsal. Celle d’allier l’histoire glorieuse d’un club omnisport qui lie aussi son avenir à celle de sa section futsal, dynamique et enthousiaste, sur laquelle il faudra désormais compter. Comme la matérialisation d’un « futsal serbe des clubs » qui voudra aussi montrer ses qualités, au-delà des seuls excellents résultats de son équipe nationale. Toute la beauté de ce futsal qui ouvre tous les champs des possibles et permet à tout projet de rêver, pour atteindre « l’inaccessible étoile ». Ce futsal, qui poursuit aussi son Histoire en France, et qui pourrait écrire les plus belles pages du sport français grâce à des clubs tels ACCS. Une histoire qui, pour beaucoup, reste un fou pari dans le futsal hexagonal; pari que d’autres, à Belgrade, auront réussi sur herbe il y a 30 ans … à Bari. Un pari qui, en futsal, pourrait aussi bien s’écrire un jour dans une ville de l’ouest de … Paris.

Pour aller plus loin:

  •   
  •