La vraie histoire d’Olivier Atton (Captain Tsubasa). Du Japon à la Coupe du Monde de Futsal

Il s’appelle Kazuyoshi Miura. Pas voire très peu connu en France. « The King Kazu » est un joueur japonais aujourd’hui doyen mondial des footballeurs professionnels. Le nippon affole les statistiques et a dernièrement marqué un peu plus le panthéon mémoriel des fans de ballon rond, lui qui aura d’ailleurs signé en février 2020 un ultime contrat avec le club de football du Yokohama FC…à 53 ans. Rien que ça.

Ce que les gens savent moins, c’est que cette légende du ballon rond nippon, adulé et respecté, aurait pu être le vrai Olivier Atton (Captain Tsubasa), personnage principal du dessin animé « Captain Tsubasa« , plus connu en France sous le titre Olive et Tom. Les ressemblances sont frappantes. Série animée créée au début des années 80 et qui aura marquée toute une génération de quadras devenus trop vite grands, c’est bien Kazuyoshi Miura qui aurait pour certains inspiré Yoichi Takahashi, le créateur de ce succès planétaire. Bien qu’il n’y ait pas eu d’influences majeures dans la création du personnage, Takahashi a lié Tsubasa à d’autres joueurs réels, et notamment Kazuyoshi Miura ou Messi.

Sous le maillot de Santos (1986), en mode old school et petit short-slip

Ce dessin animé culte aura rendue totalement accro en une soixantaine d’épisodes, et nombreux sont les adultes d’aujourd’hui à se refaire en lousdé et en pleine nuit une petite session Olive et Tom sur YouTube, pendant que Madame fait dodo, bien trop occupée -quant à elle- à mater… Heidi ou Princesse Sarah.

Tellement accros que prêts à rester en haleine durant plusieurs épisodes à attendre que les frères Derrick se fassent des passes pour marquer (4 épisodes au total), suivi par un seul arrêt de Ben Becker (étalé sur 15 épisodes).

Olivier Atton sous le maillot de l’équipe du Soleil Levant

Olivier Atton (Tsubasa Ohzora), surnommé « L’Enfant du Ballon Rond  » est le meilleur joueur de football que le Japon n’est jamais connu. Son rêve était de partir jouer au Brésil, lui dont le père, souvent absent, était capitaine de navire. Il intégrera la NewTeam (Nankatsu), et sera vite remarqué par son talent au poste d’attaquant, par Roberto Sedinho.. et sa bouteille.

Olivier sera le joueur qui marquera son premier but encaissé à Thomas Price, le gardien de Saint Francis (jusque là invaincu), dont personne ne connaît réellement la couleur des yeux, cachée par son éternel casquette… Olivier pu réaliser son rêve en allant jouer au Brésil (Sao Paulo) puis au FC Barcelone (avec Rivaul, la copie de Rivaldo peut-être, qui sait?).

Le souvenir que tout le monde gardera d’Olivier sera la gentillesse, le courage, le sourire et la cool-attitude. Le rêve enfin réalisé d’un gamin sans moyens et triste de l’absence de son père, qui aura permis à de nombreux enfants de la planète de rêver ensemble de passion, de voyage et de performance sur un terrain.

Le 1er épisode d’Olive et Tom, la base.

Sauf que la fiction, encore une fois, aurait pu s’inspirer de cette réalité que peu connaissent. Le parallèle entre la série animée et le joueur japonais sont troublantes. Celle de Kazu, qui aura fréquenté (en vrai) les clubs de foot de Santos, du Genoa, de Yokohama des 1994, après être parti de son Japon natal. Quelques temps plus tard, le coéquipier du non-moins célèbre Hidetoshi Nakata sera devenu un pilier et une légende de la sélection nippone, avec pas de 89 sélections au compteur. Et surtout, immensément respecté dans son pays. Tout cela est « bien beau », mais quel rapport avec le futsal ?

Le futsal. Nous y arrivons. C’est en 2012, à l’âge de 45 ans, que Miura fit ses débuts en sélection nationale de futsal du Japon, en débutant par un nul (3 à 3) face au Brésil de Falcao (il fut notamment impliqué sur un but d’Osodo, après être rentré en jeu). Kazu participa ensuite à un second match de préparation face à l’Ukraine, (3 à 1 pour le Japon), au cours duquel il marqua un but.

Miura « Atton » participera en 2012 aux quatre matches de la Coupe du Monde de Futsal en Thaïlande pour son pays, mais ne réussira pas à marquer de but. Les japonais finirent 3emes de leur groupe, après avoir perdus 4 à 1 face aux futurs champions du monde brésiliens, faits un nul (5 à 5) face au Portugal de Ricardinho et Cardinal, et en l’emportant 4 à 2 face à la Libye dans leur ultime match de groupe. Malgré une qualification en huitièmes, l’aventure s’y arrêta après une défaite 6 à 2 face à l’Ukraine. Les japonais eurent le privilège de faire néanmoins parti de ce bel événement et purent observer la victoire du Brésil de Wilde face à l’Espagne d’Aicardo (3 à 2), devant près de 6000 personnes.

Le cas de Kazuyoshi « Atton » Miura pourrait être l’un de ces nombreux exemples de footballeurs venus s’essayer un temps au futsal; des joueurs en fin de carrière le plus souvent. Kazu s’en distingue: de part l’extraordinaire longévité du joueur et la participation à une grande compétition de futsal. Plus qu’une fin de carrière, le futsal aura réellement été une étape dans la carrière sportive du joueur, qui n’est d’ailleurs toujours pas terminée.

Si le futsaliste (le vrai connaisseur de futsal) n’est pas forcement friand de ceux passant du « football au futsal »-souvent par dépit-, il faut aussi dire que ce n’est pas tous les jours que l’on peut écrire qu’Olivier Atton à joué au futsal. Histoire méconnue ou volontairement oubliée, non citée et non retranscrite dans la série animée, MadeinFutsal voulait aussi écrire modestement une « suite futsal » à la magnifique histoire d’Olivier Atton. Une suite qui se serait magnifiquement jouée en power-play et contrôles-semelle. Comme pour mieux marier et sceller définitivement la passion d’hier… et celle d’aujourd’hui…

Miura, avec la selection japonaise de futsal (source: zimbio)

On ne vous l’a pas dit: Kazu « Atton » Miura l’a affirmé lui même: il veut jouer jusqu’à 60 ans. R.E.S.P.E.C.T

source:

  • https://english.kyodonews.net/news/2020/01/18cf3707bac7-soccer-yokohama-fc-extend-52-year-old-miuras-contract.html
  • https://www.yokohamafc.com/
  • https://en.wikipedia.org/wiki/Kazuyoshi_Miura
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Kazuyoshi_Miura
  • https://www.vice.com/fr/article/z4p43x/lincroyable-histoire-du-vrai-olivier-atton
  • https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/la-medaille-du-jour/la-medaille-du-jour-kazuyoshi-miura-plus-vieux-footballeur-pro-au-monde-veut-jouer-jusqu-a-60-ans_3766671.html
  •   
  •