ESPAGNE: le « futbol sala », histoire de gestion, de droits .. et de maillots

Le «futbol sala» espagnol mérite que l’on s’y attarde un peu. Ce football en salle ibérique très médiatisé, connu et reconnu comme étant l’un des meilleurs au monde au vu de ses résultats, aura présenté dernièrement à tout observateur des signes visuels qui interrogent, vus de France: n’avez-vous pas remarqué ces patchs différents selon les équipes ? Tantôt ceux de la LNFS, tantôt ceux de la 1a RFEF Futsal ? Au-delà des patchs sur les maillots, il y est aussi question de gestion de droits audiovisuels. MadeinFutsal a essayé d’y voir modestement un petit plus clair.

LNFS? COMITE NATIONAL DE LA COMPETITION PROFESSIONNELLE? KEZAKO?

La Ligue nationale de futbol sala (LNFS), bien connue en France, est composée de certains clubs de l’élite du futsal espagnol. Depuis sa création en 1989 et jusqu’à la saison 2019-20, la LNFS aura organisée la première et la deuxième division du football en salle ibérique (13).

A partir de la saison 2020-2021, les compétitions de l’élite sont passées sous la gestion du Comité National de la Compétition Professionnelle de Futsal (ou Comité Nacional de la competición profesionalizada de Fútbol Sala) de la Fédération Royale de Football Espagnole (RFEF), créé en 2020, dans le contexte d’un accord entre la RFEF et la LNFS qui n’aura pas été renouvelé (16).

Un changement de paradigme donc après 31 ans, la LNFS défendant toujours les intérêts de ses clubs associés dans différents domaines, qu’ils soient juridiques ou commerciaux.

Le logo de la LNFS

Certains clubs auparavant à la LNFS l’ont quitté et sont devenus membres du Comité mis en place par la Fédération (Comité Nacional de la competición profesionalizada de Fútbol Sala); tels que le Barça, Peniscola, Inter Movistar, Jaèn Paraiso Interior, Burela et d’autres (12). Du côté de la LNFS, des clubs y sont restés adhérents tels que ElPozo Murcia, Levante, Santiago, Valdepenas, Elche, le Betis de Seville, Antequera, Futbol Emotion Zaragoza notamment (1).

La LNFS avait créée un modèle économique basé sur les partenariats, et notamment audiovisuels. Citons notamment le partenariat avec la chaine LaLigaSportsTV. Dans une publication de mai 2020 sur le site web de la LNFS (2), celle-ci tenait à mettre en évidence ses actions et notamment le fait « que la compétition acquière une grande pertinence économique, après la vente des droits audiovisuels des matchs jusqu’à la saison 2022/2023«  (2).

Supercopa 2016 de la LNFS: ElPozo vainqueur (source: LNFS)

LA FEDERATION ET LE PROGRAMME AVANCE 24?

Les élections pour la présidence de la RFEF eurent lieu le 21 septembre 2020. Le président actuel, présent depuis 2018, aura été réélu jusqu’à 2024. C’est deux jours plus tard (septembre 2020), que la RFEF aura présenté son programme pour le futsal, nommé « AVANCE 24 »(8), afin d’aider le futsal de l’élite (D1/D2), annonçant que ce programme disposerait d’une dotation financière durant les quatre prochaines saisons.

Pour la fédération et son programme AVANCE 24, l’objectif serait d’obtenir de meilleurs résultats en 2021 et 2024 (coupe du monde), ainsi que de permettre la progression des équipes séniors, U19 et U17 dans les clubs de l’élite, notamment. Cette manne pour les clubs de l’élite du futsal impliquerait que les « actifs » des clubs y adhérant seraient mutualisés et les revenus augmentés (droits télé, publicité). (8)

LA QUESTION DES DROITS AUDIOVISUELS

Les droits audiovisuels. Cette question revient régulièrement en Espagne. Afin de se faire une idée d’ensemble pour nous français, deux faits nous ont semblé intéressants à présenter, afin de mieux appréhender cette question:

Le premier, lorsque la LNFS évoquera, par communiqué officiel du 21 novembre 2020, un contrat signé le 5 septembre 2018 avec LaLiga jusqu’en 2023, dans le contexte d’un projet de diffusion d’un match Betis/Ribera Navarra (journée 11 du championnat) sur la chaîne de télé publique espagnole. Dans ce communiqué, la LNFS a écrit qu’il a avait été « notifié à la RFEF et à la télévision espagnole la non-autorisation de la diffusion dudit match sans avoir l’accord de l’opérateur qui détient ses droits, en l’occurrence LaLiga (…)» (6).

Le communiqué du 21/11/2020 de la LNFS

Le second fait, toujours concernant cette question des droits audiovisuels, est celui d’un club, Peniscola, qui publiera un communiqué officiel sur son réseau social le 28 décembre 2020 (jour de « poisson d’avril » en Espagne):

« face aux blocages continus subis par Peñiscola Globeenergy FS dans la diffusion de ses matchs en streaming (…), le maire de la ville, le président et le directeur général du club se sont rendus à Pyongyang le 25 décembre, où ils ont été reçus par le camarade Kim Jong-un. Après la rencontre avec le leader nord-coréen, il a été convenu que tous les matchs que le club de la ville disputera à domicile seront retransmis en direct sur KCTV (la télévision nord-coréenne). De même, un contrat de parrainage a été signé en vertu duquel toutes les sections du club porteront l’image du leader au dos de leur pantalon et les membres des forces armées nord-coréennes porteront un écusson sur la manche droite de leur uniforme. Une fois les documents pertinents signés, une conférence de presse a eu lieu au cours de laquelle Kim Jong-un s’est adressé aux bloqueurs en leur envoyant une lettre. » (source: page facebook de Peniscola).

(source: page facebook de Peniscola)

DES MAILLOTS AVEC DES PATCHS DIFFERENTS

Selon la presse espagnole, à l’approche de la saison 2020-2021(le championnat aura repris le 4 octobre 2020 en Espagne), la fédération aurait transmis les règlements de la compétition à chaque club, et notamment celui précisant les normes à respecter quant aux maillots portés en compétition. Ce document préciserai que  » Aucun type d’institution ou association en dehors de la RFEF ne pourra apparaître sur aucune des manches ». Avec ce nouveau règlement, le logo de la compétition de la RFEF, la 1a RFEF FUTSAL, devrait figurer désormais sur les maillots.

Si l’on en croit encore une fois cette même presse ibérique, cette règle aura été rejetée par certains clubs, et se confirme ainsi lorsque l’on observe attentivement les maillots portés en match par les joueurs. Ainsi, seuls les clubs liés à la RFEF portent à présent le patch de la 1a RFEF et se conforment à priori à ce règlement. En cette saison 2020-2021, des clubs ont donc le patch de la 1a RFEF FUTSAL, d’autres celui de la LNFS.

logo de la 1a RFEF
Palma (patch LNFS) dans un match avec Jaén (patch 1a RFEF) (source: Palma)

L’avis de MadeinFutsal: difficile de se prononcer sur le cas espagnol lorsque l’on se place en observateur français. Nous aurons juste essayé de mieux en comprendre la singulière situation et de la retranscrire au mieux, de manière objective. Le « futbol sala » espagnol est pour beaucoup un modèle et respecté en France, synonyme de passion chaque week-end. Si tant est que l’on ait un avis, donner celui-ci serait au final assez inadéquat lorsque l’on connait la situation du futsal français en matière de diffusion régulière de matchs, ou ne serait-ce que concernant l’existence d’une association de clubs digne de ce nom. L’Espagne est une réalité à part. La France est en une autre.

Quelques sources pour aller plus loin :

  1. Organigramme de la LNFS: https://www.lnfs.es/organigrama (consulté le 30/12/2020)
  2. https://www.lnfs.es/noticia/la-lnfs-solicita-al-csd-la-calificacion-del-futbol-sala-como-deporte-profesional/57640 (consulté le 30/12/2020)
  3. https://www.elespanol.com/deportes/otros-deportes/20200923/rfef-presenta-programa-avance-ayudar-primera-segunda/522948320_0.html (consulté le 30/12/2020)
  4. https://www.elespanol.com/deportes/futbol/20200925/rubiales-no-encuentra-futbol-promete-millones-contratos/523199145_0.amp.html?s=09 (consulté le 30/12/2020)
  5. https://www.lnfs.es/noticia/la-lnfs-aprobo-por-unanimidad-las-cuentas-anuales-1920-con-un-beneficio-de-261474%E2%82%AC/59597 (consulté le 30/12/2020)
  6. https://www.lnfs.es/noticia/comunicado-oficial-lnfs/59367 (consulté le 30/12/2020)
  7. https://www.facebook.com/183698128368244/photos/a.234784149926308/4764890353582309/?type=3&theater (consulté le 30/12/2020)
  8. https://www.rfef.es/futbol-sala/noticias/rfef-presenta-clubes-futbol-sala-programa-avance-24-8-millones-euros-potenciar (consulté le 27/09/2020)
  9. https://www.facebook.com/somosfutsalrfef/ , page facebook de la RFEF Futsal (consulté le 30/12/2020)
  10. Site de la LNFS:https://www.lnfs.es (consulté le 30/12/2020)
  11. https://www.elespanol.com/deportes/futbol/20200926/rubiales-prohibe-camisetas-futbol-publicidad-ajenos-rfef/523449127_0.html (consulté le 30/12/2020)
  12. https://www.rfef.es/comites/comite-nacional-competicion-profesionalizada-futbol-sala (consulté le 30/12/2020)
  13. https://as.com/masdeporte/2020/06/10/polideportivo/1591808434_970602.html (consulté le 30/12/2020)
  14. https://www.rfef.es/comites/comite-nacional-de-futbol-sala (consulté le 30/12/2020)
  15. https://es.wikipedia.org/wiki/Liga_Nacional_de_F%C3%BAtbol_Sala (consulté le 30/12/2020)
  16. https://www.palco23.com/entorno/la-rfef-crea-dos-comites-para-gestionar-el-futbol-sala-de-elite-en-pleno-conflicto-con-la-lnfs.html (consulté le 30/12/2020)
  17. https://es.wikipedia.org/wiki/Comit%C3%A9_Nacional_de_F%C3%BAtbol_Sala (consulté le 30/12/2020)
  18. https://www.rfef.es/futbol-sala/noticias/elegidos-clubes-que-integraran-subcomision-primera-y-segunda-division-futbol (consulté le 30/12/2020)

 

  •   
  •